Les news de la MDI

30 billets

3 abonnés

Billet

blog-post-featured-image

Une toute petite bibliothèque mais quel talent !

Tout le monde devrait avoir visité Lirolac, à Charavines, et rencontré sa bibliothécaire, sorte d'OVNI au pays des bibliothèques..

 
Lirolac, la bibliothèque de Charavines

 

Il faut aller à Charavines, un petit village de 1900 habitants, en bordure du lac de Paladru. De l’extérieur la bibliothèque ressemble à une jolie maison de poupée. A l’intérieur, c’est petit aussi bien sûr. Un rez de chaussée où se pressent livres, CD, DVD. A l’étage, on souffle un peu, une salle entière est réservée aux enfants.

C’est ici qu’officie Myriam Péchu (photo ci-contre), bibliothécaire depuis 2009, son premier poste après une formation au métier des livres. Tout juste arrivée, passionnée par l’innovation en bibliothèque, elle se heurte à la dure réalité d’un petit budget à la taille de sa structure. Pas de quoi monter des projets pharaoniques ! Ni d’étendre à l’infini les ressources proposées aux adhérents !  Et surtout pas de numérique, réservée aux « grosses bibliothèques !  ».

Mais la jeune bibliothécaire qui a fait sa devise de trois mots « Petit mais dynamique et innovant », a de la volonté et un talent. Sa bibliothèque est  petite ?  Alors elle fera du cocooning avec ses adhérents. Cela plait. Mais surtout : en 2012  elle crée  ses propres outils internet, une plate-forme de ressources numériques, collaborative et gratuite avec films, musique, livres aujourd’hui, et spectacles. Sans argent ?  Oui sans beaucoup d’argent.  Elle explique : «  Pour installer une offre numérique, on a le choix entre un modèle économique avec des  ressources payantes et un autre modèle où les  ressources  sont en accès libre et gratuites. Faute de moyens, mais pas seulement, nous avons choisi ce choix  ».


Myriam Péchu a mis en place des ressources numériques,
collaboratives et gratuites

 

Car le plus important est ailleurs. Les outils créés par la bibliothèque de Charavines  ont quelque chose de très humain. Alors qu’avec un modèle classique, l’adhérent n’est qu’un consommateur de ressources en ligne ( musique, livres, films ), il est à Charavines au cœur du système, il en en est l’acteur. C’est l’essence même de bibliothèque 3 ème lieu, ce concept participatif où  l’on valorise les  savoir-faire de l’usager et les échanges avec les autres.

L'essence même de la bibliothèque 3ème lieu

Ainsi Numérimix, l’un des outils de la médiathèque  incite les adhérents ayant  des conaissances ( cuisine, tricot, bricolage ) à venir les partager. Un petit film, quelques photos, une clef USB, le tour est joué, vous êtes en ligne. «  Votre savoir est unique, partagez vos compétences «  vous dit la bibliothèqueOn peut suivre le périple d’une famille du pays en voyage dans le monde ou écouter la conférence sur les limites des Terres Froides par l’historien du village voisin. Bibliobox, l’autre outil numérique créé par Myriam est aussi un dispositif de partage des ressources numériques ( livres, musique, film...).

 

 

Est-ce à dire que nos modèles numériques classiques sont (déjà ) dépassés ? A vous de faire votre opinion.  Probablement que ceux de Charavines tracent un chemin et complètent le numérique payant.  «  L’innovation ce n’est pas le numérique mais la médiation qui l'enrobe ».

Aujourd’hui la bibliothèque de Charavines est intégrée au réseau des bibliothèques du Pays voironnais. Ses adhérents profitent d’un accès à des milliers de ressources numériques, Un tournant indispensable pour l’avenir des petites bibliothèques du Pays voironnais  Myriam Péchu, intégrée en partie dans le personnel du Voironnais, continue à développer aussi ses outils imaginatifs.  Outils de demain ?

 

Contact

bib.charavines@paysvoironnais.com

http://www.biblio-paysvoironnais.fr/charavines

 


Myriam Péchu, responsable de Lirolac,
la bibliothèque de Charavines

 


Le rez de chaussée


A l'étage, l'espace enfants

 

Écrit par Erik Burdet

Description du blog

Retrouvez les articles que vous recevez chaque mois dans la newsletter de la MDI