L' été de tous les possibles / Jennifer Niven

Livre

Niven, Jennifer. Auteur

Edité par Gallimard-Jeunesse. Paris - 2021

Claudine s'attend à passer un été morose, entre le divorce de ses parents et une amitié trahie. Mais sa rencontre avec Jeremiah Crew bouleverse ses plans.

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Tous nos jours parfaits | Niven, Jennifer. Auteur

Tous nos jours parfaits

Livre | Niven, Jennifer. Auteur | Gallimard-Jeunesse, 2015

Theodore Finch est un jeune homme perturbé, alternant les phases d'accablement avec les moments de grande euphorie. Violet Markey, de son côté, ne se remet pas de la mort de sa soeur neuf mois plus tôt. Les deux adolescents se ret...

L'été de tous les possibles | Niven, Jennifer. Auteur

L'été de tous les possibles

Livre numérique | Niven, Jennifer. Auteur | Gallimard Jeunesse, 2021

« Ici, on a ri ; là, on s’est disputés. Ici, on a aimé, on a rêvé. C’est là que le feu a pris. C’est ici que tout a commencé. » Ce devait être l’été de sa vie : un road-trip avec sa meilleure amie, quelques flirts et sa premiè...

Chargement des enrichissements...

Avis

Avis des professionnels

  • Amour d'été 5/5

    C'est un été riche en découvertes et en déconvenues pour notre héroïne, Claudine. Elle est à un moment crucial de sa vie où elle s'interroge sur ce qui l'entoure, sur les relations amoureuses, sur comment se passera la première fois... Et elle doit également gérer le divorce de ses parents. Nous suivons donc dans cette histoire une adolescente qui traverse une période difficile, et qui a parfois mauvais caractère. Sa rencontre avec un jeune homme durant ses vacances donne un nouveau tournant au roman. Une très belle relation se construit au fil des pages, avec des moments émouvants où les personnages se livrent l'un à l'autre. Sans trop en dévoiler, c'est un très beau livre sur les amours d'été, qui ne sont pas toujours des amourettes ou des histoires sans importance.

    Manon LABORDE - Le 25 mars 2022 à 16:33