Les hommes oubliés d'Océanie / Betty et Jacques Villeminot

Livre

Villeminot, Jacques (1924-....). Auteur | Villeminot, Betty (1924-2015). Auteur

Edité par Glénat. Grenoble ; Société des explorateurs français. [Paris] - 2010

Jacques et Betty Villeminot nous font partager leurs aventures lors de leurs séjours auprès de cinq sociétés océaniennes. Ils nous font revivre leurs difficultés avant d’être acceptés, leurs expériences humaines, leurs émotions, leurs sympathies spontanées pour certains hommes ou femmes d’un autre monde, le rejet spontané de certaines de leurs coutumes, puis la compréhension de ce qu’elles signifiaient et leur rapprochement avec les nôtres.En Australie, ils vivront plusieurs mois au cœur rouge de la terre du bout du monde, auprès d’un groupe d’Aborigènes nomades, les intellectuels du désert, les Gardiens de la Création de leurs Grands Ancêtres qui, depuis des millénaires, sans chef réel, continuaient à recevoir les ordres du Monde invisible, un Monde exemplaire sur lequel les mortels devaient sans cesse s’aligner.Puis, ce sera la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Entassés avec leurs bagages dans un Cessna, ils atterriront à 1800 mètres chez les Waghi, un peuple sédentaire cette fois. Un peuple belliqueux, où les femmes représentaient une valeur économique au même titre que le cochon, animal sacré, médium entre les vivants et les morts.Quelques années plus tard, après avoir survolé des immensités de forêt vierge primaire, et plusieurs vols successifs ratés, ils atteindront enfin le Haut-Sépik, à 1500 m d’altitude, région alors non sécurisée. Ils s’installeront à Téléfolmin, près du village de petits hommes semi-nomades.Fascinés par la sauvagerie du pays où l’homme avait réussi à s’implanter, ils retourneront vivre avec les peuples du Moyen-Sépik et y découvriront un peuple fier d’anciens coupeurs de têtes, ainsi que leur art, l’un des plus beaux d’Océanie.En 1966, le couple découvre les Iles Trobriand, réunion de petites îles coralliennes placées dans un écrin d’émeraude à quelques mètres au-dessus de la mer. Là, ils vivront dans une société fossile de l’Age d’or, en paix depuis des millénaires avec les habitants d’autres archipels. Au début, les Trobriandais les accueilleront poliment mais sans joie, avant qu’une certaine cordialité ne s’établisse. Ils découvriront comment les lois du matriarcat organisent la société, le rôle de la beauté magnifiée, le rôle du père, le système astucieux qui créé le dynamisme économique et qui offre, si ce n’est la sérénité, une dignité à tous.Quelques années plus tard, ils partiront en Irian Jaya vivre chez les Asmats, les hommes arbres où la violence était institutionnalisée et où la femme, détentrice de la magie toute puissante jouait un rôle important, comme le faisaient les morts réclamant sans cesse une tête coupée. Ils seront témoins de la douceur autant que de la violence des habitants de Pirien, leur village ainsi que de leur étonnante adaptation à un milieu fait de plus d’eau que de terre. Leur dernière et forte expérience.

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Sur le même sujet

PachaMama : cuisine des Premières Nations | Kak'wa Kurtness, Manuel. Auteur

PachaMama : cuisine des Premières Nations

Livre | Kak'wa Kurtness, Manuel. Auteur | Boréal, 2010

Mentawai : l'île des hommes fleurs : une société chamanique au seuil du XXIe siècle |

Mentawai : l'île des hommes fleurs : une soci...

Livre | IRD éd., 2008

Chargement des enrichissements...